Comment bien se preparer a passer une bonne nuit les heures precedant le coucher

0

Cependant, si les problèmes d’endormissement deviennent plus fréquents et durent au moins trois ou quatre semaines, alors on peut parler d’insomnie. De plus, il faut souligner qu’un manque de sommeil régulier s’accompagne d’une détérioration du bien-être pendant la journée et d’une diminution de la concentration.De nombreuses personnes en Pologne sous-estiment encore le problème de l’endormissement. On estime que seulement 30 % des patients

décident de se rendre dans une clinique spécialisée dans le traitement des troubles du sommeil, où ils chercheront l’aide professionnelle d’un médecin. La plupart des gens trouvent que les troubles du sommeil sont la réponse naturelle du corps au stress. En attendant, ce n’est pas tout à fait vrai, car l’insomnie peut aussi être le signe de nombreuses maladies graves. Il convient également de souligner que le repos nocturne n’a

pas seulement un impact significatif sur le fonctionnement de l’ensemble du corps. Le déficit de sommeil augmente le risque d’obésité, de maladies cardiovasculaires, ainsi que de divers types de maladies mentales et somatiques (telles que la dépression, les troubles bipolaires, la schizophrénie, les troubles névrotiques, les troubles de la personnalité, etc.).Clinique de prévention et de traitement de l’insomnie – Groupe INZPiRO VarsovieJe ne

peux pas dormir! Pourquoi je ne peux pas m’endormir ?Le sommeil représente près d’un tiers de notre vie et est essentiel à la régénération de l’ensemble du corps. Une personne adulte a besoin d’environ huit heures de sommeil ininterrompu par nuit pour que les phases progressent les unes dans les autres. Les phases profondes, au cours desquelles tout le système nerveux central peut se régénérer, revêtent à cet égard une importanceparticulière.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here