Une sieste au travail – une mode inutile ou quelque chose qui devrait être la norme ?

0

Une sieste au travail est une idée à laquelle la plupart des employeurs occidentaux ne pensent pas. Il faut savoir que le Japon non seulement l’utilise, mais encourage même les employés à faire une sieste au travail ! Devrions-nous également envisager cela en Pologne ? Vérifiez les avantages d’une sieste de récupération au travail.

La sieste au travail : qu’est-ce que c’est ?

Une courte sieste au travail : cela vous semble abstrait ? Cela vaut la peine d’y réfléchir! Un employé qui ne peut pas dormir suffisamment est un membre de l’équipe moins productif et malheureux. Théoriquement, chaque employé a droit à des pauses déjeuner, à se reposer de l’écran de l’ordinateur et à aller aux toilettes.

une-sieste-au-travail-2

En pratique, utiliser le temps libre pour faire la sieste pendant la journée de travail est considéré comme une bizarrerie et un caprice. Pendant ce temps, une sieste au travail de 15 à 20 minutes peut augmenter notre efficacité jusqu’à 40 %. Grâce à une petite dose de sommeil, nous absorbons plus facilement les connaissances et nous pouvons nous concentrer sur les tâches à effectuer dans la seconde moitié de la journée.

Sieste de récupération au travail – à quoi ça ressemble au Japon ?

Le Japon est un bon exemple de l’effet salutaire d’une courte sieste au travail. Le pays des cerisiers en fleurs est célèbre pour son bourreau de travail et ses employés épuisés. Selon les recherches, le Japonais moyen fait jusqu’à 100 heures supplémentaires par mois ! Le problème du manque de sommeil est visible dans les statistiques tragiques – près de 10 000 personnes meurent chaque année au Japon d’épuisement ou de surmenage. La solution à ce problème peut être une courte sieste quotidienne au travail.

Il existe même des chambres dédiées au couchage et à la détente dans les bureaux : dans des conditions confortables, le salarié peut y passer sa pause pour reprendre le travail avec une énergie renouvelée ! Les employeurs japonais offrent également à leurs employés des récompenses et des bons spéciaux pour bien se reposer.

Sieste au travail – combien de minutes ?

On peut supposer que de nombreux supérieurs, interrogés sur la possibilité de dormir 20 minutes au lieu d’une pause-café ou d’une pause «fumée», vont se cogner la tête. Une sieste de récupération au travail semble ridicule et bizarre. Cependant, est-ce vraiment une mauvaise idée de créer des zones de confort dans lesquelles un employé peut passer ses pauses pour se détendre ou faire un petit sommeil ?

Combien de temps doit durer une sieste au travail ?

Les résultats des recherches menées par l’institut de la NASA confirment le contraire. Selon eux, une sieste de 15 à 20 minutes augmente la productivité de 35 %, la créativité de 40 % et la prise de décision jusqu’à 50 %. Si nous avons quand même droit à une pause, pourquoi ne pas devenir un employé plus concentré et détendu ?

La sieste au travail est-elle saine ?

La recherche montre qu’une sieste l’après-midi au travail est très bénéfique pour la santé physique et mentale. Vous n’avez pas besoin de dormir longtemps : avec seulement 15 minutes de sommeil supplémentaire par jour, vous pouvez réduire jusqu’à 30 % votre risque de souffrir de maladies cardiovasculaires !

De plus, une sieste au travail réduit efficacement le niveau de stress perçu, améliore l’humeur, a un effet stimulant sur le corps et reconstitue les carences de sommeil. Par conséquent, il est particulièrement recommandé aux personnes qui souffrent d’insomnie ou qui n’ont jamais le temps de bien dormir.

Une sieste au travail – avantages

Les scientifiques n’en doutent pas : seulement 15 minutes de sieste au travail suffisent pour réduire significativement le stress, améliorer la capacité de concentration, et donc l’efficacité et la rapidité de nos activités. Des batteries chargées d’énergie positive et un esprit frais sont des aspects importants, surtout au travail.

Des marques telles que Google, Procter & Gamble ou Cisco créent les conditions d’une telle forme de repos pendant le travail, en plaçant les soi-disant « Energy Pods » dans leurs bureaux, c’est-à-dire des fauteuils de couchage spéciaux. Après tout, un employé bien reposé est un employé heureux et efficace.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here